Renault et E-Totem s’associent pour déployer le premier réseau de bornes de recharge à la demande

Déployé au sein de Saint-Etienne Métropole d’ici fin 2020, le réseau de bornes de recharge reposera sur une infrastructure construite autour des besoins réels exprimés par les particuliers et les entreprises du territoire. Une première en France reposant sur un partenariat entre la collectivité, E-Totem, Renault et Demeter, officialisé à EVS32.

Equivalent français du programme mis en place il y a quelques années par Elaad à Amsterdam et depuis repris dans de nombreuses villes à travers le monde, le réseau de recharge à la demande de la métropole stéphanoise est une première en France. A l’instar du dispositif néerlandais, il s’agit de définir l’implantation des bornes là où des besoins ont été exprimés par les utilisateurs. Pour orchestrer son déploiement, l’opérateur a déjà dressé une liste d’emplacements répartis entre les villes de Saint-Etienne, Firminy, Saint-Jean-Bonnefonds, Le Chambon Feugerolles, Saint-Chamond, Rive de Gier, Saint-Priest en Jarez et Andrézieux-Bouthéon.

Les bornes fournies par E-Totem dans le cadre de ce programme offrent une puissance de 22 kW AC et sont dotées d’un connecteur Type 2 et d’une prise domestique.

En dehors de ces 80 bornes à la demande, E-Totem et Saint-Etienne Métropole déploieront également 20 bornes de recharge rapide. Tri-standard, celles-ci seront équipées de trois connecteurs – Combo, CHAdeMO et AC – et intègreront un dispositif de paiement sans contact en sus du traditionnel accès par carte abonné.

Une initiative pionnière qu’ont souhaité encourager le groupe Renault et le fond Demeter. Selon les termes de l’accord, le constructeur participera au financement des bornes accélérées du projet. En parallèle, le constructeur offrira aux 50 premiers clients de la marque deux ans d’abonnement au réseau de recharge et 120 heures de charge, de quoi parcourir 15 000 kilomètres environ.

Installer les bornes au plus près de la demande

Le déploiement à la demande de bornes de recharge permet de s’assurer que celles-ci seront au plus près des besoins et ainsi bien utilisées.

« Pour les conducteurs de véhicules électriques ne possédant pas de place de stationnement privée, l’implantation de l’infrastructure publique de recharge est primordiale. En ligne avec notre souhait de faciliter le quotidien de nos clients, ces bornes doivent se trouver au plus près des usagers, que ce soit près de leur domicile ou de leur lieu de travail, pour simplifier l’expérience de charge » a déclaré Gilles Normand, Directeur du véhicule électrique du Groupe Renault.

Pour manifester leur intérêt, particuliers et professionnels sont invités à choisir un emplacement parmi les différents proposés. Ils peuvent également proposé des lieux qu’ils jugent adaptés. Si l’ensemble des critères sont remplis et qu’aucun chantier de voirie n’est prévu au cours des mois qui suivent la demande, alors la borne devrait être installée dans un délai de 3 mois.

Une solution de recharge favorisée par le programme ADVENIR

Depuis mars 2018, le programme des Certificats des Economies d’Energie ADVENIR est autorisé à financer l’installation de points de recharge en voirie. Pour ce type d’installation, l’aide couvre 40 % des coûts de fourniture et d’installation dans la limite de 1 860 euros par point de recharge.

Le programme favorise l’installation de points de recharge lorsque celle-ci est effectuée suite à une demande particulière effectuée par un individuel ou une personne morale. Dans ce cas, l’aide peut être versée pour un nombre illimité de points de recharge alors que dans le cadre d’un déploiement de type réseau, le porteur du projet ne peut bénéficier au maximum que de 50 primes, soit 50 points de recharge.

Source: http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=7623